Bonjour, je suis Mary, 18 ans, et je veux vous parler de ma première expérience lesbienne. C’était avec ma meilleure amie Gina. Pour votre imagerie, je vais juste nous décrire 😉.

Alors, Mary, j’ai 18 ans, je mesure 176, je suis mince, j’ai les cheveux blonds et les yeux gris. J’ai un petit bonnet C et une chatte rasée. Gina, tout comme moi, 18 ans, 173 ans, une belle silhouette aussi, des cheveux bruns et des yeux verts, enchanteurs. Elle a “seulement” un bonnet B mais des tétons très jolis et sensibles.

J’ai vu qu’elle était bien rasée et elle m’a surpris en train de la regarder.
Nous étions allés à la plage ce jour-là. Il faisait un temps magnifique en été et nous avions pris des bains de soleil et nagé un peu. Dans la voiture, nous avons décidé de nous changer rapidement car nos bikinis mouillés sur la housse de siège en cuir ne seraient pas très confortables. J’ai plié la serviette autour de Gina qui a rapidement enlevé son haut et son bas de bikini. J’ai vu qu’elle était bien rasée et elle m’a surpris en train de la regarder.

Y a-t-il quelque chose de sucré ? Elle m’a demandé. Non, je suis juste un hihi sexy. A mon tour de changer. Gina a enroulé la serviette autour de moi pour que je puisse me changer. Elle a regardé mes seins et les a touchés “par accident” lorsque je me suis penché pour mettre mon string.

Mon mamelon a réagi immédiatement en devenant dur et raide. Je n’ai pas mis de soutien-gorge, mais juste ma chemise et ma jupe. Gina portait également une jupe courte et une chemise. On a emballé les affaires dans la voiture et on est rentré chez nous. Le trajet allait être long et la route était également très fréquentée.

Elle m’a caressé doucement et tendrement et j’ai fermé les yeux un instant.
Soudain, j’ai senti la main de Gina sur ma jambe. Elle m’a caressé doucement et tendrement et j’ai fermé les yeux un instant. Sa main était douce sur ma chaude jambe. Elle a doucement écarté mes jambes un peu plus loin et pendant un moment je l’ai regardée. Elle m’a juste laissé rire. Eh bien, j’ai beaucoup aimé la touche, alors je l’ai laissée faire.

Elle a caressé mon genou jusqu’à la cuisse, puis s’est amusée à me taquiner l’aine. Pendant un instant, j’ai senti sa main entrer en contact avec ma chatte et un petit choc a traversé mon corps. Je me suis excité et en fait je ne voulais pas du tout ça. Mais je n’ai rien dit et j’ai essayé de fermer les yeux et de ne penser à rien pendant qu’elle me caressait.

Cela n’a pas très bien fonctionné. Je n’arrêtais pas de fantasmer sur ce que ce serait si elle me doigtait, me léchait et sur le goût de sa bouche si je l’embrassais. Je suis devenu encore plus chaud et plus excité et mes tétons étaient si durs et si raides que Gina a dû s’en apercevoir.

Related Posts